23 août 2011

Le cas Kadhafi



J'ai longtemps voulu voir Kadhafi comme un visionnaire. Je trouvais ça audacieux de se lever contre toutes les grandes puissances et de demander aux africains de s'unir. Bien que n'étant pas pour les Etats Unis d'Afrique, je trouvais l'idée novatrice et surtout fédératrice dans ce continent trop souvent enclin aux guerres intestines.

Je regardais le sommet de l'iceberg et je me disais que ce n'était pas plus mal pour les lybiens de l'avoir comme guide! Alors quand j'ai vu son peuple s'insurger contre lui et réclamer son départ, j'ai été surprise. Qu'avait-il fait de mal?

C'est alors qu'on regarde plus bas. Pour en être capable, il faut dépasser les préjugés du style "l'Occident, c'est le mal, ils veulent juste piller l'Afrique!".
Bref, tu regardes plus bas et tu vois que pour arriver au sommet de l'iceberg, il a fallu opprimer une grande partie du peuple. Il est monté au pouvoir en 1969 (ma mère venait à peine de naître!!!). Il a organisé des attentats, aidé des terroristes et pire!!! Merci Wikipédia

Je me rend compte que le défenseur des valeurs africaines qu'il a bien voulu être ces dernières années n'est qu'un leurre et qu'un peuple qui se plaint, a toujours des raisons et n'est pas forcément instrumentalisé par des forces extérieures.
Cependant, je me demande ce qui s'est passé pour que toutes ces puissances qui le recevaient, lui faisaient les yeux doux (le pétrole, cet aphrodisiaque...) en sont venues à en faire leur ennemi public N°1.
Oui, il a tiré sur son peuple (pas que je minimise cet acte ô combien outrageant) mais il n'est pas le seul. Je veiux dire, pourquoi tous ces moyens n'ont pas été mis en jeu en Tunisie ou en Egypte?

La plus grosse question pour moi: Et après???

En 1969, Kadhafi mettait fin à la monarchie dans son pays pour lui même devenir un dictateur. Qu'est ce qui nous garantit que son départ signifie paix pour ce pays?

Alors que les rebelles sont entrain de prendre Tripoli, je m'interroge! Quel avenir pour la Lybie?

2 commentaires:

  1. Le fait de voir Khadafi oser se lever contre l'Occident (à sa manière certes!) m'a bcp impressionné. Dictateur sans doute mais... oui il reste un "mais" que j'arrive toujours pas à faire passer dans cette histoire. Peut- être l'archarnement subit de Sarkozy dans cette histoire et ce sentiment de "deja vu" (Côte d'Ivoire)... Seul Dieu nous dira car "La fin d'une chose ne vaut- elle pas mieux que son commencement" ?
    Paix aux âmes cependant innocentes...
    Et tx à toi May-si pour nous amener toujours à regarder à la réalité de ce qui nous entoure avec tes articles.
    Xux

    RépondreSupprimer
  2. Les mêmes questions qui me trottent dans la tête!! Merci mme

    RépondreSupprimer