25 mars 2012

Depuis quand être riche est un défaut?

Tous ceux qui suivent ne serait-ce qu'un peu la campagne française ont pu voir que la bataille était essentiellement économique. Oui, la priorité pour beaucoup de candidats est de combler le déficit. Autour d'un repas, nous engagions une conversation sur le fait qu'il était un peu regrettable pour De Villepin de ne pas avoir réussi à réunir les 500 parrainages que pourtant certains candidats, moins éloquents, avec des idées moins bien bâties avaient réunis. 
J'énonçai le cas Poutou qui veut taxer les riches à 100% à partir de 250.000e par an!! Comment pensez vous qu'un homme qui travaille, gagne son pain à la sueur de son front - fusse-t-il ouvrier et fusse-t)il considéré comme le bas de l'échelle- puisse penser à enlever à un homme/femme tout son salaire, tout ce avec quoi il est sensé nourrir ses enfants? La France "sociale" part en guerre contre ceux qui gagnent "trop" bien leurs vies. Qu'on se le dise, ceux là ne supportent peut-être pas tout le poids de la société comme les ouvriers mais ils méritent -en tout cas pour certains- le poste où ils sont placés. De longues années d'études, de longues années de travail et qu'on se le dise, le travail d'un manager ne se limite pas à signer des papiers qui accableront encore plus la classe ouvrière!


Je m'échauffe, je m'énerve... On parle de François Hollande, pour qui, à partir de 1million d'euros par an, on doit être taxés à 75%. Vous rendez vous compte de l'énormité de la chose?? Certes, le salaire est énorme mais entendons nous, il a bien fallu que cette personne travaille pour arriver à ce stade. L'inégalité est forte et je suis d'accord qu'on la réduise mais on ne peut demander à quelqu'un de verser les 3/4 de ce qu'il gagne à l'Etat! Ooooh Non!
On argue que c'est pour empêcher les gens d'atteindre un certain niveau de salaire. Vous voulez donc dire qu'évoluer sur l'échelle sociale ne doit plus être un but? Pouvoir accéder à un certain standing de vie est la préoccupation de tous. Mon interlocuteur me répond que si on rend un riche, juste moins riche, il n'y a pas de soucis. NON!!! A chaque niveau social, ses problèmes. Qu'est ce qu'il vous dit qu'il ne pourra plus payer l'école qu'il offre à ses enfants avec l'argent qu'il a durement gagné?? Réponse: il n'a qu'à baisser son standing de vie. En gros, il ne faut plus souhaiter avoir de l'argent parce que l'argent c'est mal!
Je reconnais donc que pour moi, l'énormité de la chose se situe au pourcentage demandé. Plus de la moitié, pour moi, c'est inégal. A 50%, je suis moins choquée. Là, arrive cette phrase qui me pousse à écrire cet article, car m'interloque, me stupéfait même encore jusqu'aujourd'hui: "Ce serait mieux que tout le monde gagne le même salaire!" Je m'exclame dans ma langue paternelle à haute voix. L'énervement se lit sur mon visage! Oui, réduire les inégalités de salaire, mais les tuer, il ne faut pas abuser! Ce serait bien qu'il n'y ait plus de pauvres et que tout le monde puisse vivre décemment. Pensez vous réellement que le chirurgien (10 ans et plus d'étude plus tard) devrait gagner le même salaire que la balayeuse de l'hôpital?? Réponse: On ne va pas à l'école pour gagner de l'argent mais pour faire ce qu'on aime.
Le sacrifice que nos parents font chaque année pour nous offrir une éducation digne de ce nom, a certes le but de nous instruire mais aussi de nous offrir une vie décente (et beaucoup plus même) sur du long terme. Je vais à l'école chaque jour pour pouvoir exercer un métier que j'aime mais comme dit mon père, ça ne sert à rien de faire 15ans d'étude si à la fin, ta formation ne te permet pas de manger à ta faim. Je perd mes mots, parce que j'ai beau avoir le sourire, mon interlocuteur m'énerve à penser que le monde peut être tout blanc.
Je suis partisane du changement et je crois que mes différents articles le montrent suffisamment. Qu'on se le dise, être riche n'est pas un péché -Parole de Non Riche- et on ne saurait se plaindre de gagner un argent pour lequel on a travaillé. Oui, il y a des riches voyous, oui, il y a des gens qui montent sur nos têtes parce qu'ils ont triché mais comme dit mon très cher interlocuteur, la richesse, c'est une part de chance. La chance d'avoir eu les parents qu'on a eu, d'avoir pu faire les écoles qu'on a faites, d'avoir eu l'opportunité de poste qu'on a eue, d'avoir exploité ce filon que personne n'avait exploité avant, etc.


Il faut rentrer en cours et je n'ai pas le temps de terminer ma conversation. Je le fais ici. Cette chance là, on ne peut pas la tuer, les inégalités, il faut les réduire mais on ne peut/doit pas les tuer parce qu'il faut garder une certaine hiérarchisation des choses, parce qu'il faut de tout pour faire un monde, parce qu'un monde où tout le monde est pareil à tout le monde c'est l'anarchie. J'efface mes arguments chrétiens parce que je veux cet article laïque mais... mais.... J'en perds mes mots!


La richesse n'est pas un péché. Parole de non-riche.

10 mars 2012

Lately...

Je me fais de plus en plus rare sur la blogosphère. Je ne mentirais pas, ce n'est ni l'école, ni le travail... Disons juste qu'il faut parfois reculer pour mieux sauter. Savoir ce qui est le plus important, savoir quelle ligne directrice, je veux donner à ce blog. Dois-je continuer à le considérer comme un fourre-tout (politique ,mode, lifetime..) ou choisir UN SEUL sujet de prédilection? Embrouillée, je suis comme d'habitude... Entre temps, j'ai vécu, j'ai souri, j'ai ri, j'ai grandi...



Ouverture Planet Sushi Rouen (30 rue Jeanne d'Arc)


Week-end à Lille



Le meilleur pub de Rouen: le Bar'Ouf (11, rue de Fontenelle)


J'ai versé une petite larme en lisant Le post de Flora et j'ai été heureuse de lire Ndolywood par Princesse Akeelah


La vie est faite de petits plaisirs, de grosses erreurs, de petites tristesses qui lui donnent son sens et font de nous ce qu'on devient.


Sinon, si tu me cherches, je tweete, je facebooke et parfois je suis sur Tumblr.

2 mars 2012

PULSE

Cette dernière année, nous avons pu constater un sérieux engouement des jeunes africains dans la conception de projets pour aider l'Afrique. Des projets de tout ordre, tous plus ou moins ambitieux. Je crois déjà l'avoir dit ici (mais je le répète), mon respect pour toutes ces personnes est infini. Il y a quelques temps déjà, on a salué l'arrivée des premières tablettes africaines mais qui jusque là, n'étaient destinées qu'à un certain public (Médecine entre autres). Il y a quelques semaines, j'ai découvert grace à un ami, un projet réellement ambitieux dont l'objecif m'a plus qu'impressionnée.

Le projet PULSE (retenez le nom) a pour but de creer à moindre coût, une plateforme de services online destinés aux universités (professeurs et élèves) africaines. Celà permettrait aux élèves et aux professeurs de communiquer plus facilement et donc d'améliorer les rendements scolaires.
- Les élèves seront informés en temps réel des changements effectués par les professeurs sur les programmes, les devoirs à rendre
- la possibilité de recevoir les informations par le biais des SMS pour ceux qui n'ont pas de connexion Internet
- La géolocalisation pour permettre aux étudiants de partager où ils sont et ceux qu'ils font...

PULSE est en quelque sorte, comme l'explique l'un des cofondateurs Leslie Tita, le premier tableau d'affichage électronique de l'Afrique. Il permettra enfin de venir à bout du fameux babillard et donner à tous l'accès aux informations.

C'est un projet plus qu'ambitieux qui a besoin de vous, de nous!!! Comme fashizblack, il y a quelques mois, PULSE fait appel à la générosité du public pour pouvoir réaliser ce projet plus qu'ambitieux. PULSE est plus qu'un gadget à rajouter aux étudiants, c'est une nécessité!

Le programme pilote sera réalisé à l'Université de Buea au Cameroun et pourra par la suite s'étendre dans tout le Cameroun, puis toute l'Afrique. Il est temps pour notre continent de définitivement entrer dans l'ère de la technologie. Il est temps de tordre définitivement la bouche au proverbe qui dit que pour cacher quelque chose à un africain, il faut le mettre dans un livre! Donnons nous les moyens d'améliorer notre systèmes d'éducation en soutenant le projet PULSE.

L'enjeu est vaste et je pense avoir sans doute omis certains des plus beaux aspects de ce projet. Vous pouvez consulter cet interview du cofondateur Leslie Tita et la vidéo qui y est associée (en anglais) pour en savoir plus. ICI et LA.

Plus que 22jours pour aider PULSE à atteindre ses objectifs!! Aidons-les, donnons des fonds!
http://www.indiegogo.com/Re-imagine-Higher-Education-in-Cameroon
http://usepulse.com
http://pulse.cm

Le futur, c'est demain, n'attendons pas pour aider!