25 mars 2012

Depuis quand être riche est un défaut?

Tous ceux qui suivent ne serait-ce qu'un peu la campagne française ont pu voir que la bataille était essentiellement économique. Oui, la priorité pour beaucoup de candidats est de combler le déficit. Autour d'un repas, nous engagions une conversation sur le fait qu'il était un peu regrettable pour De Villepin de ne pas avoir réussi à réunir les 500 parrainages que pourtant certains candidats, moins éloquents, avec des idées moins bien bâties avaient réunis. 
J'énonçai le cas Poutou qui veut taxer les riches à 100% à partir de 250.000e par an!! Comment pensez vous qu'un homme qui travaille, gagne son pain à la sueur de son front - fusse-t-il ouvrier et fusse-t)il considéré comme le bas de l'échelle- puisse penser à enlever à un homme/femme tout son salaire, tout ce avec quoi il est sensé nourrir ses enfants? La France "sociale" part en guerre contre ceux qui gagnent "trop" bien leurs vies. Qu'on se le dise, ceux là ne supportent peut-être pas tout le poids de la société comme les ouvriers mais ils méritent -en tout cas pour certains- le poste où ils sont placés. De longues années d'études, de longues années de travail et qu'on se le dise, le travail d'un manager ne se limite pas à signer des papiers qui accableront encore plus la classe ouvrière!


Je m'échauffe, je m'énerve... On parle de François Hollande, pour qui, à partir de 1million d'euros par an, on doit être taxés à 75%. Vous rendez vous compte de l'énormité de la chose?? Certes, le salaire est énorme mais entendons nous, il a bien fallu que cette personne travaille pour arriver à ce stade. L'inégalité est forte et je suis d'accord qu'on la réduise mais on ne peut demander à quelqu'un de verser les 3/4 de ce qu'il gagne à l'Etat! Ooooh Non!
On argue que c'est pour empêcher les gens d'atteindre un certain niveau de salaire. Vous voulez donc dire qu'évoluer sur l'échelle sociale ne doit plus être un but? Pouvoir accéder à un certain standing de vie est la préoccupation de tous. Mon interlocuteur me répond que si on rend un riche, juste moins riche, il n'y a pas de soucis. NON!!! A chaque niveau social, ses problèmes. Qu'est ce qu'il vous dit qu'il ne pourra plus payer l'école qu'il offre à ses enfants avec l'argent qu'il a durement gagné?? Réponse: il n'a qu'à baisser son standing de vie. En gros, il ne faut plus souhaiter avoir de l'argent parce que l'argent c'est mal!
Je reconnais donc que pour moi, l'énormité de la chose se situe au pourcentage demandé. Plus de la moitié, pour moi, c'est inégal. A 50%, je suis moins choquée. Là, arrive cette phrase qui me pousse à écrire cet article, car m'interloque, me stupéfait même encore jusqu'aujourd'hui: "Ce serait mieux que tout le monde gagne le même salaire!" Je m'exclame dans ma langue paternelle à haute voix. L'énervement se lit sur mon visage! Oui, réduire les inégalités de salaire, mais les tuer, il ne faut pas abuser! Ce serait bien qu'il n'y ait plus de pauvres et que tout le monde puisse vivre décemment. Pensez vous réellement que le chirurgien (10 ans et plus d'étude plus tard) devrait gagner le même salaire que la balayeuse de l'hôpital?? Réponse: On ne va pas à l'école pour gagner de l'argent mais pour faire ce qu'on aime.
Le sacrifice que nos parents font chaque année pour nous offrir une éducation digne de ce nom, a certes le but de nous instruire mais aussi de nous offrir une vie décente (et beaucoup plus même) sur du long terme. Je vais à l'école chaque jour pour pouvoir exercer un métier que j'aime mais comme dit mon père, ça ne sert à rien de faire 15ans d'étude si à la fin, ta formation ne te permet pas de manger à ta faim. Je perd mes mots, parce que j'ai beau avoir le sourire, mon interlocuteur m'énerve à penser que le monde peut être tout blanc.
Je suis partisane du changement et je crois que mes différents articles le montrent suffisamment. Qu'on se le dise, être riche n'est pas un péché -Parole de Non Riche- et on ne saurait se plaindre de gagner un argent pour lequel on a travaillé. Oui, il y a des riches voyous, oui, il y a des gens qui montent sur nos têtes parce qu'ils ont triché mais comme dit mon très cher interlocuteur, la richesse, c'est une part de chance. La chance d'avoir eu les parents qu'on a eu, d'avoir pu faire les écoles qu'on a faites, d'avoir eu l'opportunité de poste qu'on a eue, d'avoir exploité ce filon que personne n'avait exploité avant, etc.


Il faut rentrer en cours et je n'ai pas le temps de terminer ma conversation. Je le fais ici. Cette chance là, on ne peut pas la tuer, les inégalités, il faut les réduire mais on ne peut/doit pas les tuer parce qu'il faut garder une certaine hiérarchisation des choses, parce qu'il faut de tout pour faire un monde, parce qu'un monde où tout le monde est pareil à tout le monde c'est l'anarchie. J'efface mes arguments chrétiens parce que je veux cet article laïque mais... mais.... J'en perds mes mots!


La richesse n'est pas un péché. Parole de non-riche.

17 commentaires:

  1. Je suis tout à fait d'accord avec toi. Les politiques frisent le ridicule en voulant attirer un certain électorat. Gagner son argent à la sueur de son front ne devrait pas être un péché! Je suis pour que ceux qui investissent dans les oeuvres "humanitaires" obtiennent des exonérations d’impôt. Il faut que chacun y donne du sien, si tout le monde est gagnant pourquoi pas? Il ne faut pas étouffer les gens avec la jalousie pauvrarde. Tous les travaux se valent, qu'ils rapportent des millions ou pas, on a besoin des riches comme des pauvres. (que ceux qui ne sont pas d'accord se pendent lol)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tous les travaux se valent, qu'ils rapportent des millions ou pas, on a besoin des riches comme des pauvres."
      - Pour moi un travail qui permet à ton enfant d'aller à HEC ne vaut pas un travail qui ne lui permet que d'aller à la FAC.

      Supprimer
    2. Tous les travaux ne se valent pas, je suis désolée. Le monde est hiérarchisé. C'est ça qui permet d'éviter l'anarchie. C'est ça qui permet le respect des supérieurs. Diriger 10000 personnes qui travaillent sous votre coupe ne peut pas être équivalent à servir le repas à la cantine. Chacun de ses métiers a sa valeur mais non, ils ne se valent pas très chers.

      Supprimer
  2. La révolution française 2.0 avec françois Hollande ?
    La France connait une situation qui n'est pas sans rapeller ce qu’à connu Louis XVI quand il essayait désespérément de réformer le vieux royaume vermoulu.

    RépondreSupprimer
  3. je suis archi d'accord avec toi miss. Toute comme toi, je suis un jeune étudiant camerounais vivant en France depuis un certain temps. c'est ainsi qu'au fil des années j'ai eu le temps d'observer le fonctionnement politique de ce pays. La société française est à l'heure actuelle victime de la politique sociale par laquelle elle est régie depuis des décennies d'une part, et d'autres part de la dette souveraine qui sévit dans bon nombre d pays d’Europe. Aux politique français alors de déblatérer, allant de plan de relance en plan de relance, mais en vain. Aux lieu de faire preuve de pragmatisme,et de trouver des solutions rationnelles aux maux qui les rongent, ils survolent ces derniers et cherchent des échappatoires via l'immigration, la burqa, la fortune des riches et la viande hallal... wtf??? bref!!! Pour ne parler que de leur projet d'imposition, c'est tout bonnement impossible, car plus les riches seront taxé, plus ils feront appels a des conseillers fiscaux de renoms (ils ont largement les moyen de se les payer...) et plus ils exporterons leur fortune. Faute de pigeons, l'état dégringolera d'une marche, et taxera qui??? la classe moyenne... je m’arrête ici, et je vous laisse imaginer ne serait ce qu'un bref instant le bordel que tout ceci générerait!

    RépondreSupprimer
  4. En gros, taxons trop les très riches, mais s'ils partent, les pauvres ne pourront pas faire tourner la boutique ...
    C'est l'une des raisons du fameux bouclier fiscal.
    - Les impôts expliqués par un Prof....
    Le principe des impôts semble pouvoir s'expliquer par une logique assez simple.
    Comme c'est la saison des taxes, laissez-moi vous l'expliquer en des termes simples que tout le monde peut comprendre.
    Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière et
    que l'addition totale se monte à 100 euros.
    (Normalement, cela ferait 10 euros par personne).
    Mais nos dix amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition qui s'inspire du calcul de l'impôt sur le revenu, ce qui donna ceci :
    • Les 4 premiers (les plus pauvres !), ne paient rien.
    • Le cinquième paye 1 euro
    • Le sixième paye 3 euros
    • Le septième paye 7 euros
    • Le huitième paye 12 euros
    • Le neuvième paye 18 euros
    • Le dernier (le plus riche !) paye 59 euros.
    - Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour en fin de journée pour boire leur bière et semblaient assez contents de leur arrangement.
    Jusqu'au jour où le tenancier décida de leur faire une remise de fidélité !
    « Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j'ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale. Vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros. »
    Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu'ils auraient payé leurs taxes.
    Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement.
    Mais comment les six autres, (les clients payants), allaient-ils diviser les 20 euros de remise de façon équitable ?
    Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3.33 euros. Mais s'ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6ème homme devraient être payés pour boire leur bière.
    Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus équitable de réduire l'addition de chacun d'un pourcentage du même ordre, il fit donc les calculs.
    Ce qui donna ceci :
    • Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (un pauvre de plus ? )
    • Le 6ème paya 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
    • Le 7ème paya 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
    • Le 8ème paya 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
    • Le 9ème paya 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
    • Le 10ème paya 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)
    Chacun des six « payants » paya moins qu'avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement rejoint par le 5ème.
    Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie :
    « J'ai seulement eu 1 euro sur les 20 euros de remise », dit le 6ème il désigna le 10ème « lui, il a eu 9 euros ».
    « Ouais ! dit le 5ème, j'ai seulement eu 1 euro d'économie moi aussi »
    « C'est vrai ! » s'exclama le 7ème, « pourquoi le 10ème aurait-il 9 euros
    d'économie alors que je n'en ai eu que 2 ? Il est anormal que ce soit le plus riche qui bénéficie de la plus importante réduction »
    « Attendez une minute » cria le 1er homme, « nous quatre n'avons rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres ».
    Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l'insultèrent.
    Le lendemain le 10ème homme (le plus riche !) choisit de ne plus venir.
    Les neuf autres s'assirent et burent leur bière sans lui. Mais quant vint le moment de payer leur note, ils découvrirent quelque chose d'important : ils n'avaient pas assez d'argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l'addition !
    Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d'imposition.
    Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d'une réduction des impôts.
    Taxez les plus forts, accusez-les d'être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais.
    En fait ils vont boire à l'étranger...
    Pour ceux qui n'ont pas compris, aucune explication n'est possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'explication est tellement claire que je l'utiliserais dans mon prochain débat.

      Supprimer
    2. Limpide !!! enfin j'y vois plus clair

      Supprimer
    3. Mon frère, c'est propre.

      Supprimer
  5. Les très hauts revenus récompensent la plupart du temps le talent de personnes hors paire. Ces personnes sont généralement des managers, des ingénieurs, des chercheurs, des entrepreneurs ... Manager un groupe de plus de 10 000 salariés n'est pas une mince affaire, créer une boite comme free relève de l'exploit et les exemples sont légions. Ainsi nous voulons taxer les principaux pourvoyeurs d'emplois (je ne parle pas des dirigeants du cac) mais de tous ces dirigeants qui par leur talent et leur génie permettent à la France d'être aujourd'hui la deuxième puissance Européenne. Donc nous taxons ces génies et nous les faisons partir? ok. Et qui prend leur place, qui jouera leur rôle?? Si c'était aussi facile nous aurions une armée de riche. Ces gens sont pour la plupart des personnes d'exception et c'est leur singularité qui leur vaut ces hauts revenus. Quant aux "richophobes" ne perdez pas de vue le fait qu'il embellissent votre quotidien, en créant des produits novateurs censés améliorer votre quotidien mais également en vous permettant d'avoir de l'emploi. Pour finir il ne faut pas détruire le "rêve français" si tenté qu'il existe, le fait de vouloir devenir riche n'est pas un crime mais une ambition.

    RépondreSupprimer
  6. "Le tenancier du bar suggéra qu'il serait plus équitable de réduire l'addition de chacun d'un pourcentage du même ordre, il fit donc les calculs.
    Ce qui donna ceci :
    • Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (un pauvre de plus ? )
    • Le 6ème paya 2 euros au lieu de 3 (33% réduction)
    • Le 7ème paya 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
    • Le 8ème paya 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
    • Le 9ème paya 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
    • Le 10ème paya 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)"
    - je n'ai pas compris la réduction suivant un pourcentage de même ordre moi j'aurais tout simplement proposé de diminuer de 20% ce que chacun paye.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toutes les manières, même si on avait diminué de 20% ce que chacun paye, les autres se seraient toujours plaints de la remise plus élevée du dixième.

      Supprimer
    2. Cela n'a pas de sens si ils appliquent vraiment cette loi chaque fois qu'ils sortent ils ne payent surement pas tout le temps la même somme il y a des jours où ils auront 50e, 80e, 120e à payer suivant ce qu'ils consomment ce qui n'a rien à voir avec la réduction(il ne faut pas voir cela comme une réduction mais plutôt comme la part que le plus riche doit donner sur la somme totale, somme qui est bien entendu variable). Dans le cas contraire le jour où la facture fait une somme inférieure à 100e il y aura des problèmes et il faudrait donc s'arranger à payer toujours 100e???

      Supprimer
  7. - Bon j'aimerais précisé que la taxation 75% de hollande ne s'applique vraiment que aux très hauts salaires (du style <4.000.000e) car pour un salaire inférieur à 1.000.000e c'est toujours le taux de 41% qui est appliqué (à moins que je ne me trompe il ne parle pas d'autres tranches)
    - Je préfère la mesure de Melenchon qui limite les salaires à 30.000e mensuels équivalent à une taxation à 100% pour >30.000e et il place plusieurs tranches pour les salaires inférieurs à 30.000e
    - En effet Carlos Goshn, Renault/Nissan : Salaire annuel = 770 ans de SMIC (6 000 emplois supprimés)
    Pour moi rien ne justifie un tel salaire surtout pour quelqu'un qui a privé de ressources
    6000 familles.
    La rédactrice de cet article dit:
    "On argue que c'est pour empêcher les gens
    d'atteindre un certain niveau de salaire.
    Vous voulez donc dire qu'évoluer
    sur l'échelle sociale ne doit plus être un but?"
    Donc évolution dans l’échelle sociale = augmentation de salaire???
    Je ne pense pas et pour moi les gens devraient avoir des objectifs plus nobles que celui de devenir de plus en plus riches. En limitant les salaires je pense que cela contribue à diriger les gens vers d'autres objectifs que d'être plus riches.
    - La rédactrice dit aussi:
    "ça ne sert à rien de faire 15ans d'étude si à la fin,
    ta formation ne te permet pas de manger à ta faim."
    Malheureusement une réflexion de ce genre reflète bien la mentalité d'aujourd'hui on ne fait plus ce qu'on aime mais plutôt ce qui rapporte le plus en gros on ne devient plus médecin parce que c'est un métier noble mais parce que ça rapporte.Pour moi les médecins sont comme des super héros(ils sauvent des vies chaque jour)
    - Autre réflexion de la rédactrice:
    "Qu'est ce qu'il vous dit qu'il ne pourra plus payer l'école qu'il offre à ses enfants avec l'argent qu'il a durement gagné??"
    Ce ne sera qu'une injustice en moins.C'est vrai aujourd'hui au smic on ne peut pas envoyer ses enfants à HEC et c'est un privilège réservé aux plus riches, justement si on taxe aujourd'hui les riches c'est pour que demain une école comme HEC soit accessible à tous. C'est aussi ça l'égalité des chances que tout le monde puisse avoir accès à une éducation d'excellence.

    - Pour résumer il y a une crise en France, il faut augmenter les impôts et je préfère un riche qui ne pourra plus s'acheter une bentley et aura plutôt une mercedes à cause des impôts plutôt qu'un pauvre qui ne peut plus payer son loyer à cause des impôts.
    - Le taux de 75% pour moi n'est pas une mesure sérieuse, il serait mieux de taxer à 100% les salaires supérieurs à 1.000.000e et créer d'autres tranches derrière après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mdrrr "taxer à 100% les salaires supérieurs à 1.000.000 et créer d'autres tranches derrière après " oh réveillez vous là, la France a déjà un des taux marginales les plus élevés au monde sans me pencher sur le côté moral de cette proposition que je juge indécente je vais m'efforcer de focaliser mon attention sur le côté pratique de la mesure. Avec une imposition de ce type la France a beaucoup plus à perdre qu'à gagner. Une telle mesure ne rapportera à la France qu'environs 500 millions d'euros quand celle ci a besoin de plus de 40 milliards d'euros. Vous prenez le risque à coup sur de voir les riches que vous taxerez à 100% s'en allez. Cette mesure est une mesure confiscatoire qui ne prends pas en compte la compétitivité mondiale aujourd'hui. Un manager ou un entrepreneur qui est taxé à 100% n'aura pas de mal à aller sous des tropiques aux fiscalités moins élevés et nous savons aujourd'hui que ceux sont les managers de ces grands groupes qui choisissent l'emplacement du siège social de l'entreprise. Avec une mesure pareil ne soyez donc pas étonné de voir les hauts revenus partir, avec eux les sièges sociales de leurs entreprises, avec dans leur sillage
      des délocalisations et pour finir la destruction de milliers d'emplois.

      Supprimer
    2. James, peux-tu me dire quels sont tes objectifs si nobles? Je ne nie pas l'importance de faire un métier qu'on aime, très loin de là... Je me refuse à penser que faire le sacrifice de tant d'années ne puisse mener à rien.Faire un BTS coiffure pour faire le métier qu'on aime, ok mais on sait très bien qu'on fait le sacrifice de ne jamais avoir de salaire haut. Les métiers nobles comme la médecine, doivent être récompensés à leur juste valeur.
      oui, monter sur l'échelle sociale équivaut pour moi à avoir les revenus qui vont avec.

      Supprimer
    3. @Amon stephen: je ne sais pas si tu comprends bien le principe de taxation à 100% pour moi cela équivaut à créer un salaire maximum qui selon moi devrait être inférieur à 1.000.000 euros.
      Maintenant un manager qui s'enfui parcequ’il a un salaire de 900.000e
      , on ne peut que saluer son manque de patriotisme.

      @May-si:
      - Malheureusement il faut avouer que tu as raison sur un point aujourd'hui monter dans l’échelle sociale c'est avoir plus d'argent. En effet un gars d'ACN qui gagne 10.000e par mois est supérieur à un ingénieur qui en gagne 3.000e par mois.
      - Pour les objectifs plus nobles cela attire vraiment mon attention car dire qu'il n'y en a pas d'autres veux dire que le seul objectif dans la vie c'est de toujours avoir plus d'argent. Je pense que:
      - Chercher à être utile aux autres(c'est à dire actes caritatifs, bénévoles, humanitaires) est plus noble que chercher à être toujours plus riche.(je tiens à préciser que on a pas besoin d'être riche pour le faire)
      - Chercher à marquer son passage sur terre de façon unique (par une invention, une innovation, un acte bref quelque chose qui entre dans les livres d'histoires quoi!!!!) est plus important que chercher à être toujours plus riche.

      Supprimer